Gaspillage alimentaire: les Mange-Gardiens à la rescousse!


L’ère est-elle au gaspillage alimentaire ? Alors qu’on ne cesse de parler de l’importance de consommer intelligemment, un montant laisse perplexe. On estime que les ménages québécois gaspilleraient en moyenne entre 1000 $ et 1785 $ de nourriture par année.

Pour l’organisme écologique les AmiEs de la Terre de Québec, il est temps de garnir les rangs des Mange-Gardiens, ces citoyens qui se questionnent sur les déchets qu’ils génèrent dans l’espoir d’en réduire leur poids.

Un bon point de départ pour quiconque souhaite parvenir à se décrire ainsi serait de lire Sauve ta bouffe, un guide qui déborde d’astuces, de solutions et de recettes élaborées en ce sens, comme un « touski » gratiné, une croustade aux fruits mous ou encore un smoothie vide-frigo.

Une pelure à la fois

Une première étape cruciale en vue d’améliorer l’empreinte de son assiette ? L’organisation. Les restes de lunchs, le riz, les pâtes, toutes ces choses oubliées au congélateur et les pots de sauce au fond du frigo méritent toute notre attention.

« Il y a une grande part du gaspillage alimentaire qui peut être évitée dès le départ juste par l’organisation, par la façon dont on place les aliments dans le garde-manger et le frigo, dans les petites habitudes qu’on intègre au quotidien comme tenir un inventaire, faire une liste avant l’épicerie, faire un menu… », explique la directrice du projet Sauve ta bouffe, Marianne Garnier.

Mais est-il possible de tout sauver ce qu’on a acheté et ramené à la maison ? « On peut, mais en a-t-on nécessairement envie ? Une peau de banane, ce n’est pas quelque chose qui est particulièrement appétissant. On peut faire des recettes avec, mais c’est important que les gens ne se forcent pas à manger des choses qu’ils n’ont pas envie de manger. »

Pourquoi donc ne pas commencer par des transformations qui semblent naturelles ? « Récupérer les pelures de pommes de terre pour faire des chips ou la même chose avec des pelures de pommes, déjà là, c’est un peu plus appétissant qu’une peau de banane. »

Au-delà des dates et des apparences

De plus, avec les Mange-Gardiens, les dates de péremption ont la vie dure. « Les gens…

Continue lendo

Você deve Entrar para ver o artigo completo no site do autor original.

Login | Registre-se (grátis)


Artigo original Idioma: francês
Língua do site Original: francês
Você leu 2300 caracteres que o artigo original tem mais de 3500 caracteres.

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *